La Ferme Agricole

ferme-de-noe-potimaron

Le projet agricole

Mon projet consiste à créer une ferme agricole, qui soit un compromis entre l’agriculture d’hier et celle d’aujourd’hui pour ainsi mieux créer celle de demain.

Depuis une vingtaine d’années, on constate que le système agricole actuel n’est pas durable et que l’on va vers une impasse : les deux révolutions industrielles successives ont eu pour effet de bouleverser l’équilibre agricole traditionnel.

La mécanisation, les engrais chimiques, entre autres facteurs, ont contribué au déclin de notre agriculture. La mécanisation sans cesse croissante, a entraîné le problème du surendettement des agriculteurs ainsi que la consommation d’énergies fossiles.
Les engrais chimiques et produits phytosanitaires ont permis d’augmenter notablement les rendements des cultures et de les protéger contre les ravageurs naturels mais ont engendré des problèmes dont on commence à mesurer l’impact tels que : la pollution des nappes phréatique ou celle des sols.

L’agrandissement des parcelles a contribué à augmenter la taille des exploitations, favorisant la désertification du monde rural, mais aussi en détruisant les micro écosystèmes présent dans les haies.

Je souhaite éveiller chacun à l’agriculture moderne, partager mes connaissances et sensibiliser les gens aux techniques et pratiques de l’agriculture biologique.
La ferme de Noé est un lieu d’ouverture vers la redécouverte d’une agriculture traditionnelle et respectueuse de l’homme et de son environnement direct pour retrouver la notion de terroir.

Par terroir, j’entends :
– une régionalisation des cultures.
– un art culinaire régional
– un respect des traditions

Il est souhaitable que nos enfants et leurs parents apprennent à respecter l’environnement, leur faire comprendre pourquoi l’activité professionnelle de chacun des acteurs de la vie rurale agit directement sur l’équilibre naturel.
Les sensibiliser à une nouvelle forme de culture réfléchie qui amènera, espérons-le, un changement des mentalités.

Mettre en place un système agricole durable qui prenne en compte le milieu naturel (faune, flore, sol), les hommes et les cultures de manière reproductible et viable économiquement.

Rétablir une confiance alimentaire avec le consommateur en lui proposant des produits de qualité cultivés biologiquement.

Montrer à tout un chacun l’existence et l’importance de la biodiversité avec la culture de variétés anciennes ou méconnues de légumes.

Faire découvrir aux consommateurs l’agriculture biologique au travers de méthodes alternatives de culture.