Un lieu solidaire

laferme-e1524321769106.jpg

Une ferme à vocation sociale…

Les fermes à vocation sociale existent depuis de nombreuses années, certaines s’adressent plus particulièrement à des enfants handicapés, d’autres à des enfants maltraités ou encore à de jeunes délinquants ou en prévention de la délinquance. Ces publics sont différents, mais la ferme possède un intérêt commun pour tous les publics : les animaux de la ferme facilitent l’expression de sentiments, permettent un contact sensible et jouent un rôle de médiateur entre les éducateurs et l’enfant comme l’attestent de nombreuses expériences.

L’autre intérêt de la ferme est d’être un espace structurant où l’on réapprend les rythmes de la vie où l’on peut observer l’interdépendance des êtres vivants et prendre des responsabilités vis-à-vis d’animaux domestiques ou de cultures. Ce peut être aussi pour les plus grands réapprendre l’effort.

Publics concernés :

  • Publics en difficultés
  • Centre de loisirs
  • Grand public

Publics en difficultés

La Ferme de Noé veut être un lieu de dialogues, d’apprentissages, un lieu « neutre » où jeunes et anciens se sentiraient égaux et intégrés. Un endroit où on leur laisserait la possibilité de ne plus être assistés, mais de pouvoir être autonomes, responsables de soi ou des autres. Un lieu où la confiance irait de soi et serait réciproque, par delà même, pourront-ils, réaliser « un rêve », « leurs rêves » : être utiles et reconnus dans la société.

Nous avons pensé ce lieu, en nous servant des aspirations, des émotions, des uns et des autres. Tous parlent de maison, de jardin, d’animaux et de famille, bien sûr, bref, d’un retour aux sources, de choses simples en somme : Une ferme !!!

La diversité des activités, du lieu et des partenaires, offre un large éventail de ressources humaines et matérielles, favorisant la rencontre entre les différentes générations et classes sociales, créant ainsi, un environnement propice à l’évolution des uns et des autres. Tous peuvent y découvrir leurs talents, leurs passions, leurs faiblesses, les partager, les initier, les améliorer.
Avec aussi la possibilité de faire découvrir à tous publics en difficultés l’opportunité de s’impliquer dans une dynamique de projet, dans ce qu’elle comporte d’apprentissage et de responsabilisation.

Ce lieu ne peut être un endroit ou l’on s’arrête, mais plutôt un endroit où l’on se reconstruit et où l’on redémarre.

La Ferme de Noé souhaite devenir un lieu de stage et de formation en rapport avec les différents métiers exercés sur le site.

Centre de loisirs

La vocation sociale est dans ce cas à l’origine même du projet et permet d’intégrer la ferme comme un outil de la structure, permettant un travail de fond avec les enfants, avec une relation approfondie entre le responsable de la ferme et l’équipe de l’établissement.

Nous pouvons accueillir un public extérieur, en l’intégrant dans un projet d’ouverture contrôlée. C’est l’occasion pour des enfants de valoriser leurs connaissances, d’être reconnus.

Pour l’établissement partenaire cela participe à son ouverture sur son environnement de proximité. Pour les enfants extérieurs à la structure, dans le cas de contacts répétés, c’est aussi une expérience positive.

La ferme accueillant les quartiers en difficultés apportent en plus de l’intérêt traditionnel des fermes pédagogiques, la possibilité de créer un lieu différent, un espace de découverte et de dépaysement.

Grand public

Nous pouvons accueillir le grand public entre autre sur les activités du jardin.
Le jardin est aussi un lieu de bonne humeur, de temps privilégié à la « pause café » souvent source de confidences ou paroles librement échangées.

Un autre aspect de la solidarité de La Ferme de Noé est la mise en place de « journées festives solidaires ». Les bénéfices de ces journées seront redistribués au profit de : Structures d’entraide, fonds de solidarité de la commune, d’un Arbre Noël pour les enfants, d’aménagement d’un local de répétition musique /théâtre, et de l’amélioration de la solidarité au sein de la ferme.